Chevry sous Le Bignon

Le village de Chevry est établi dans la vallée du Betz. Cette petite localité a conservé un caractère ancien grâce aux élégantes restaurations effectuées sur les vieilles maisons du bourg. Chevry-sous-le-Bignon est un village plein de charme, qu’agrémente la plus ancienne église de la région.

Situation géographique

Commune à vocation agricole située au nord-est du département du Loiret, traversé par le Betz, limitrophe avec la Seine et Marne, à 10 km de Ferrières en Gâtinais, 20 de Montargis, Courtenay et Nemours, et 80 d’Orléans. Les communes limitrophes sont Le Bignon Mirabeau, Egreville, Chevannes et Pers en Gâtinais.

 

Superficie et nombre d’habitants

Sa superficie est de 7.40 km². Les habitants se nomment : Chevriots et Chevriottes. Ils sont au nombre de 231.

 

Son cadre de vie

Avec son environnement très agréable, c'est un village recherché où il fait bon vivre à une centaine de kilomètres de Paris.
Accès aux Autoroutes A77 à Dordives (17kms), A6 et A19 à Courtenay (20 Kms) ainsi que des gares SNCF de Montargis et Nemours sans compter celles plus proches comme Ferrières ou Dordives.

Scolaire
Les élèves chevriots sont scolarisés au groupe scolaire de la Cléry à Ferrières en Gâtinais pour la maternelle et le primaire. Pour le collège, ils vont au collège P.A Renoir de Ferrières en Gâtinais. Pour les lycées, en agglomération montargoise. Un circuit de transport scolaire existe et fonctionne durant l’année scolaire.

 

Son activité

L'activité dominante est essentiellement agricole

 

Loisirs

Parcours PDIPR

Sur le territoire communal en savoir plus

L’abreuvoir  ​

Cette association propose tous les ans durant le temps d’un week-end deux spectacles. L’Abreuvoir, c’est le lieu où l’on se rassemble, se rencontre. C'est un lieu de partage et d’échanges... C’est le chemin emprunté pour découvrir ce que l’on ne connaît pas. C’est enfin et surtout le plaisir d’être ensemble. 
Pour tous renseignements : http://labreuvoir.org/

Les récréatives de Chevry

Association qui propose diverses activités telles que le Marché Campagnard, le vide-grenier, le marché de noël, ...
Pour tous renseignements : lesrecreativesdechevry@laposte.net
Tél : 06.84.38.45.96

 

Edifices et curiosités

Le territoire de la commune s’étend sur 740 hectares ; des prairies et des bois en fond de vallée et des cultures céréalières dans la plaine. Il est séparé de la commune d’Egreville, au nord, par la voie romaine de Sens à Orléans : le chemin de César.

C’est un lointain propriétaire romain, Cabrius, fixé dans ce site il y a deux mille ans, qui donna son nom au village. L’occupation romaine ne fait ici aucun doute, compte tenu de la proximité du “chemin de César”, de Sens à Château-Landon. Au XIXe siècle, on a d’ailleurs retrouvé une statuette de Minerve, en bronze, au lieu-dit “les Vignes-de-Chevry”. Cette découverte confirme la présence des Romains.

Au lieu-dit “Le Près-de-l’Eglise” on trouvait autrefois des pierres taillées, des fondations de construction, on racontait alors qu’à cet endroit aurait été bâti un “ancien Chevry”. Le nom du lieudit permet aussi d’imaginer l’existence d’une antique église à cet emplacement…

L’église de Chevry

A Chevry se trouve une des rares églises romanes de la région. Le charme de ce petit clocher tient au pittoresque de sa situation : niché en contrebas du village qui le domine, presque caché au bord de la rivière… Il fut au Moyen Age un prieuré dépendant de l’abbaye Saint-Jean de Sens.

En 1152, une bulle du pape Eugène III plaça sous sa protection l’abbaye Saint-Jean de Sens. En même temps, le souverain pontife confirmait les nombreuses propriétés du monastère. Au nombre de celles-ci était nommée l’église Saint-Martin de Chevry. Une partie de l’édifice est donc du Xlle siècle. A la guerre de Cent Ans, les dommages causés à la paroisse voisine de Pers s’étendirent à Chevry et l’église fut très abîmée. On la reconstruisit aussitôt et on l’orna de peintures murales aujourd’hui encore visibles. Elle est placée aujourd’hui sous le vocable de Saint-JeanBaptiste.

Lavoir

Le long de la rivière, au pont de Baslin, un lavoir a été construit en 1903 sur l’emplacement d’un ancien lavoir fixe et non couvert, où il était impossible de laver l’été,  car les eaux étaient trop basses, et l’hiver car elles étaient trop hautes et le submergeaient !

Porche du Cimetière

L’actuel cimetière de Chevry sous le Bignon a remplacé en 1892 l’ancien cimetière situé auprès de l’église et désaffecté le 22 novembre 1891. On ne laissa de l’ancien cimetière autour de l’église, déplacé voici une centaine d’années que le tombeau des Lambert, famille notable de Chevry. 

 On accède à ce cimetière, entouré de murs de pierre, par un porche particulièrement intéressant.
C’est un porche en pierre, couvert par un toit de tuiles mécaniques, à deux pentes, auquel on accède par un portail de métal. En façade, le fronton qui surmonte le portail est peint, et porte en triangle, une inscription qui encadre la date de construction (1892) : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, REPUBLIQUE FRANCAISE.
Inscription inattendue en un tel lieu, sans doute révélatrice du climat qui régnait en ces années qui précédaient la séparation de l’Eglise et de l’Etat, et qui constitue en ce sens, un témoignage historique important. Le conseil municipal de l’époque fit inscrire : “Liberté, Egalité, Fraternité” devise insolite en ce lieu, mais qui voulait sans doute rappeler que les hommes sont tous égaux dans la mort, à défaut de l’être dans la vie.


Inscription particulièrement originale car s’il existe dans la région d’autres porches de cimetière d’architecture semblable, aucun ne comporte ni peinture ni inscription. 

En savoir plus

Mairie : 10 Rue de la Flamenderie - 45210 CHEVRY SOUS LE BIGNON

Ouverture au public :

les mardi et vendredi de 14H à 17H

Site internet : www.chevry45.fr
Email : chevrysouslebignon@orange.fr
Tél. : 02 38 90 97 24

Réalisation ads-COM